chargement
admin
TOP
USER_NAME USER_NAME
VIGILANCE PESTE PORCINE AFRICAINE

VIGILANCE PESTE PORCINE AFRICAINE

Rappel sur la situtaion de la PPA

 

La situation de la France Continentale vis-à-vis de la PPA est devenue très à risque avec la multiplication des cas de sangliers positifs (14 au 27 septembre 2018) identifiés en Belgique depuis une quinzaine de jours. Le virus étant hautement contagieux et la population de suidés sauvages « difficilement » contrôlable, le statut indemne de la France vis-à-vis de cette pathologie ne tient plus qu’à un fil.

 

Concernant la Corse, la maladie est donc présente depuis 1978 en Sardaigne (première introduction en Europe) et le risque d’introduction existe donc depuis 40 ans. Le virus est bien à quelques petits kilomètres de la pointe sud de l’île.

 

Le vétérinaire sanitaire doit avoir une vigilance extrême face cette pathologie classée danger sanitaire de niveau 1. Le virus est très contagieux et très résistant (contact direct, présent dans les aliments issus d’animaux contaminés, etc.) et il ne laisse que peu de chances aux cheptels qu’il traverse de s’en remettre (taux de mortalité souvent de 100%).

 

Clinique, lésions et prélèvements

 

Les signes qui doivent vous alerter sont :

 

1/ Hyperthermie,  appétit diminué, apathie, regroupement des animaux et forte augmentation de la consommation d’eau  (si mesurable), présence de lésions hémorragiques externes

OU

2/ Forte augmentation de la mortalité (au moins deux fois supérieur à la normale sur une période 15 jours)

 

En cas d’autopsie (précautions de biosécurité extrêmes à prendre car le sang est particulièrement contagieux) : observations de lésions hémorragiques (maladie rouge), splénomégalie, nœuds lymphatiques congestionnés, rein hypertrophié avec présence de pétéchies, etc. (cf. document PPA pour le vétérinaire ci-dessous)

 

Les prélèvements de choix sont sur animal vivant la prise de sang (tube sec en priorité + EDTA) et sur animal mort: rate, nœuds lymphatiques, reins.

 

En cas de suspicion, il faut prévenir en premier lieu la DDPP (coordonnées ici). Le référent vétérinaire pour la PPA en Corse est le Dr Bernard Fabrizy (coordonnées ici)

 

Une fiche téléchargeable ci-dessous a été préparée par la commission porcine de la Sngtv à l'intention des vétérinaires sanitaires (signes cliniques, lésions nécropsiques, biosécurité, etc.) ainsi qu'un document sur les mesures à prendre lors d'une autopsie et qu'une affiche à mettre dans la clinique afin de prévenir les détenteurs de porcs (et de sangliers).